Cendrillon

… Dans l’histoire que je vais raconter, les mots ont failli avoir des conséquences catastrophiques sur la vie d’une très jeune fille. Les mots sont très utiles, mais ils peuvent aussi être très dangereux si on les comprend de travers. Certains mots ont plusieurs sens. D’autres mots se ressemblent tellement qu’on peut les confondre …
Joël Pommerat

LA PIÈCE
On connaît le mythe de Cendrillon comme celui d’une très jeune fille exploitée par sa belle-mère et qui se voit obligée de dormir dans la cendre. Joël Pommerat réinvente son histoire en se concentrant sur l’essence du récit : l’impossibilité pour Cendrillon de faire le deuil de sa mère. Voilà donc une version complètement remaniée: une belle-mère persuadée de ne pas être considérée à sa juste valeur, et ses deux têtes à claques de filles ! Sandra, dite Cendrier, puis Cendrillon, naïve, arrogante, pétrie de certitudes ! Le roi et son fils, jeune prince non-charmant victime d’une grève des transports sans fin ! Et bien sûr LE bal ! Sans oublier une fée immortelle et foireuse, commise d’office, apprentie magicienne et accro à la clope… Le tout dans une langue résolument contemporaine, à la fois directe, poétique et teintée d’un humour salvateur.

L’AUTEUR
Joël Pommerat est né en 1963. Il est auteur-metteur en scène, il a fondé la Compagnie Louis Brouillard en 1990. Il a la particularité de ne mettre en scène que ses propres textes. Selon lui, il n’y a pas de hiérarchie : la mise en scène et le texte s’élaborent en même temps pendant les répétions. C’est pour cela qu’il se qualifie d’« écrivain de spectacles ».

LE PROJET « CENDRILLON »
Nous commençons notre approche par le choix d’un metteur en scène puis ensemble nous cherchons un texte. Après Molière, Goldoni, Shakespeare, Gozzi, notre envie était de jouer un auteur contemporain. Suite à de nombreuses discussions, Julien George nous propose cette lumineuse réécriture du conte de Cendrillon par Joël Pommerat. Julien est passionné par l’écriture de cet auteur. Il a monté en 2012 « Cet Enfant » et en 2016 « La réunification des deux Corées » avec des élèves du Conservatoire de Genève. Très vite nous avons été séduits par ce texte dont la force se révèle avec délicatesse et légèreté. Le travail sera de préserver l’enchantement et l’émerveillement par le jeu des acteurs, la scénographie et les lumières dans le splendide écrin du Château de Duillier.